Kardinaal Mercierlaan 94, 3001 Leuven, Belgique Contact@sexologue-mons.be 1-800-1234-567
sexologie

Sexologie

La sexologie est une discipline qui étudie la sexualité et ses difficultés. Elle observe également les comportements des couples, de la forme sociale des rapports sexuels, les liens entre la culture et la sexualité et les déviations sexuelles. L'étude engendre aussi différents domaines telles que la sociologie, l'anthropologie, la biologie et la psychiatrie. Des médicaments peuvent également être utilisés dans la sexologie. Ils peuvent être combinés à des pratiques thérapeutiques.

Le sexologue peut travailler à l'hôpital ou en libéral. Ils sont présents dans les services d'endocrinologie, d'urologie ou de gynécologie. Dans la plupart des cas, il est également médecin, ou psychologue ou travaille tout simplement dans le service de la santé.

Pour plus d’informations, veuillez nous contacter en remplissant ce formulaire. N’hésitez pas à nous envoyer vos remarques.
thérapies dans la sexologie

Les thérapies dans la sexologie

Si la personne est célibataire, son trouble ne vient pas d’un traumatisme profond mais seulement d’une éducation trop fermée. La personne ne connait pas la sexualité et pourrait avoir  une récente pratique douloureuse. Pour ce cas, une thérapie courte de six mois à un an suffira.

Une éducation sexuelle est également recommandée. Des livres et des vidéos éducatives sont conseillés aux patients. Ces derniers pourront avoir des explications sur le processus de la jouissance. Le sexologue donne aussi des conseils sur la façon de caresser son partenaire,. C’est surtout la psychologie que ces instructions visent. Cet apprentissage débarrasse la culpabilité concernant le problème.

A quel moment on doit consulter un sexologue?

Il est nécessaire de faire une consultation chez un sexologue si on a des problèmes de désir sexuel, des difficultés sur l’érection, de l’orgasme, une baisse de la libido, une contraction réflexe des muscles du vagin et du plancher pelvien ou vaginisme, des problèmes de l’identité sexuelle, des doutes sur l’orientation sexuelle, une répugnance à la sexualité, des difficultés de communication au sein du couple, une interdépendance affective, une jalousie maladive, des troubles sexuels suite à un avortement ou à une fausse couche. 

Il est important de tout dire au spécialiste et ne rien cacher.

Il peut poser les questions les plus intimes comme quels sont vos fantasmes ». Si les patients viennent en couple, ils seront consultés ensemble ou séparément. Cela dépend de la demande du conjoint ou du sexologue. L’objectif est de bien définir l’origine du problème. Pendant une consultation, le sexologue encourage les patients à s’exprimer sur son souci. En même temps, il respecte sa pudeur et établit une atmosphère de confiance.

Dans la plupart des troubles, le sexologue constate que 10% des cas sont d’origine organique, 40% de manque d’éducation sexuelle et d’insuffisance d’information, 50% de la psychologie.